Σάββατο, 23 Μαρτίου 2013

Interview with Loic from Belenos for Ideon Antron Magazine No6 (in French)





·         Thank you for having this interview with us! Let’s begin with the classic question!
Can you give us the history of Belenos from the very beginning till today?

J’ai fondé Belenos fin 1995 donc il y a 16 ans déjà, en tant que one man band. Durant certaines périodes j’ai été entouré de musiciens pour effectuer quelques concerts mais je reste le seul et unique membre encore aujourd’hui.
On peut qualifier la musique de black metal un peu à la scandinave mais avec une touche et un concept plus celtique, en rapport avec ma région (bretagne) située à l’extrême ouest de la france. A ce jour j’ai enregistré 7 albums et j’en prépare un nouveau pour début 2013.

·         Are you in touch with the French pagan music scene, or this is a journey you make on your own? (please tell us some things about)

Je crois que la scène pagan en France compte très peu de groupes, j’en connais les principaux comme Bran Barr, Nydvind, d’autres plus récents et suivant la vague folk metal comme Nightcreepers, comparée à la scène Finlandaise par exemple la France est bien peu de chose... Certains n’existent plus comme Aes Dana, d’autres encore restent très peu connus même en France. J’ai l’impression d’être en effet un peu seul dans ce voyage…

·         Can you tell us about Yen Sonn Gardis? I have read that the lyrics are in Breton
Why did you came up with the idea? Is it on a similar way many bands do to write lyrics on their native language-something that became almost a trend- or there is a special reason?

Je fais ça par souci d’originalité, quand j’ai commencé en 1995 c’était très original, osé voire mal vu d’utiliser le français dans une telle musique, aujourd’hui et pas seulement en black metal tout cela s’est démocratisé et devient même trop banal.
Je voulais aller plus loin dans cette démarcation , changer de langue pour quelque chose de plus exotique, élitiste même car le breton n’est parlé que par 200 000 personnes dans le monde, moins que l’islandais ! ça faisait très longtemps que j’avais cette idée en tête, changer de langue c’est un peu comme intégrer un nouvel instrument, c’est de l’expérimentation dans le but d’innover encore plus. A ma connaissance, aucun groupe français n’utilise cette langue, s’il en existe en tout cas ils ne sont absolument pas connus même par ici.

·         By my opinion, Belenos could be much higher on the music scene that it is right now.
Was it a decision of yours not to chase opportunities outside France? For example I found many friends in Hellas that were totally unfamiliar with your work, but they have found very interest your work when they heard it!

En France Belenos est assez connu mais pas tant que ça, c’est un choix, un état d’esprit que j’ai choisi de rester plus ou moins dans l’ombre tandis que d’autres s’agitent aux yeux de tous pour rattraper peut être la qualité médiocre de leur musique.
Après les labels ont joué un rôle également,  certains n’ont fait que de la promotion en France, ça n’est pas très facile de devenir connu à l’étranger dans ce cas !
Et je rajouterais une chose également, Belenos fait partie de la très restreinte scène pagan black qui compte également Drudkh et Temnosor si on prend le temps de faire quelques recherches sur internet, j’observe simplement que cette scène à mi chemin entre le black metal traditionnel et le folk metal reste très marginale, en somme ce n’est absolument pas une mode et quelque part tant mieux, voilà tout ce qui peut expliquer la notoriété bridée de Belenos.

·         As a Pagan my shelf, I find very touching when I hear songs that comes out of Tradition and Old Faith. Do you find the Values of this era log forgotten or do you believe that once again renaissance will come out from the same roots as some centuries ago did?

Ce que je peux te dire c’est que nos valeurs actuelles reposent trop sur du vide, sur de l’argent virtuel d’ailleurs votre pays est un bon exemple mais la France peut finir comme ça aussi, tout le monde même, le monde a évolué trop vite, la mondialisation est une hérésie je l’ai toujours pensé, ça a quelque chose de contre nature qui au passage saccage bien la nature sans qui nous ne pouvons survivre, c’est un monde à l’agonie perdu dans le labyrinthe complexe qu’il s’est lui-même inventé, un monde artificiel qui ne tient qu’à un fil. Bref je ne suis pas tourné vers l’avenir de ce faux monde là mais plutôt vers le passé et je suis beaucoup plus impressionné par des peuples pouvant vivre en parfaite autarcie, en parfaite harmonie avec le milieu naturel que toutes ces grandes villes immondes et dégénérées dignes d’un récit de sciences fiction ou d’horreur.
Pour moi être païen, en plus de ne pas être baptisé et de refuser l’indescriptible connerie de la religion monothéiste à nouveau à la mode, c’est respecter la nature comme son propre corps, vivre simplement loin du mode de vie matérialiste, une vie simple, de qualité, épanouie et remplie de liberté totale.

·          I remember my shelf as a teenager ( I am 33 today) when it was really difficult to find new releases and listen to new bands. Then the bands, the lyrics, the outfit meant really something. Today you just click on pc and there is music..Do you believe that this is “killing” the feeling of the listener?   

Je suis de la même génération et je suis d’accord, internet a tout bouleversé et pas seulement la musique, si internet disparaissait du jour au lendemain ce serait un peu comme plus de pétrole, tout s’effondrerait ou presque. Après je ne dis pas que tout est mauvais, c’est un bon outil de communication et de promotion ; autant il était certes difficile de découvrir des groupes à l’époque autant aujourd’hui il y a une telle profusion d’informations, de groupes que l’on s’y perd totalement. Je ne sais pas si tu partageras mon avis mais en parallèle avec l’essor d’internet, le nombre de groupe a explosé, je me souviens des maigres listes de distribution dans les années 1994-95 qui proposaient une cinquantaine de cds au mieux et 3 fois plus de démo cassettes, aujourd’hui les demo cassettes ont le statut de relique presque, et le nombre de cd lui, je dirais, a été multiplié par 20 ou 30...


·         Supposedly that in Hellas, a Pagan Festival was made. But not the usual gig.
I am talking about less electricity on the music instruments, somewhere on the fields, with many books on stores besides on cd’s  and all things that could make a gig far more than a simple concert. Do you believe that Belenos could play in such a Fest? This is a tricky question! I’m trying to arrange such a Festival in Hellas for years now!

Ce genre de petit festival orienté marché artisanal ou medieval / fantastique est très intéressant, j’ai déjà vu le festival “troll & legends” en Belgique même s’il ne passe pas de métal. En France nous avons le Cernunnos festival dans lequel Belenos a joué en 2010 devant 900 personnes, ça ressemblait à une fête médiévale, des banquets avec des boissons du moyen âge, des gens costumés, des animations et des combats et musicalement il y avait des groupes folk et black metal dont Arkona et Angantyr.
Si vous faites ça en Grèce et que de notre côté nous sommes prêts à jouer je veux bien venir festoyer…

·         I have seen that you write new music. Do you have some words to tell us about your new work?

Je finis actuellement l’écriture d’un nouvel album qui devrait s’intituler « Kornog », je pense qu’il sera prêt à être enregistré dans un peu moins d’un an donc sortie possible début 2013. Musicalement parlant c’est toujours du Belenos tu t’en doutes mais pour une fois je pense que le style sera plus avant gardiste  qu’il ne l’a été jusqu’à présent…

·         I hope through this interview many Hellenes will get to know you! Please send any message you like to our readers and please pass some information about where we can find your cd’s! Believe me is really hard to find in my country!
Thank you deeply for your time! 

Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas reçu d’interview de Grèce ! Pour trouver mes albums, il se peut que le label Northern silence basé en Allemagne n’ait pas trouvé de distributeurs en Grèce. Dans ce cas il faut commander à l’étranger, directement en Allemagne, je ne vois que ça !
Puisqu’internet n’est pas une trop mauvaise chose voici quelques liens utiles :
www.belenos.biz et www.northern-silence.de

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου